Adieu l'évaluation et vive le développement personnel

Juste avant les fêtes je suis tombé sur un article du journal les Affaires par le truchement de LinkedIn qui traitait de ce sujet. Cela ne pouvait mieux tomber, car quelques jours avant lors d'un mandat chez l'un de mes clients, le directeur des ventes m'a demandé de l'accompagner dans la mise en place d'un système d'évaluation.

Mon premier réflexe fut de le déconseiller à aller dans cette direction. Je lui suggérais plus de mettre en place un processus en 3 étapes visant l'objectif de développer son personnel.

                                                                                                                                                                         L'évaluation est une source importante de stress

                                                                                                                                                                         L'évaluation est une source importante de stress

Je lui ai déconseillé ce processus, car souvent l'évaluation est une source de distraction, de démotivation et d'improductivité. La personne évaluée est la plupart du temps en désaccord avec son évaluation ce qui occasionne des frictions, du stress et une grande démotivation. Certains employés sont si stressés par l'évaluation qu'ils ne dorment pas les jours précédant une évaluation. De plus, l'évaluation est faite par des superviseurs souvent débordés qui se dépêchent à faire le processus sans analyser à fond et sans avoir toujours les données mesurables sous la main, ce qui apporte de la subjectivité et une perte considérable de temps et énergie.

Les grands avantages de la formule axée sur le développement personnel.

Beaucoup d'étude démontre que plus on engage dans une conversation avec les membres de notre équipe et plus il y place au dialogue. De plus les employés se sentiront respectés et  ils pourront se développer, acquérir de nouvelles compétences et les importer dans leur quotidien que ce soit au travail ou à l'extérieur dans leur vie de tous les jours. Plus, ils seront heureux et plus ils seront des ambassadeurs de votre marque. 

D'ailleurs, plusieurs études vont dans ce sens , par exemple http://hrcouncil.ca/info-rh/milieux-de-travail-qualite.cfm La BDC va dans ce sens et vous offre des recommandations, si vous désirez, malgré tout, implanter un processus d'évaluation. http://www.bdc.ca/FR/articles-outils/employes/gerer/Pages/evaluation-personnel-9-regles.aspx. Même le prestigieux Wall Street Journal donne une technique autre pour augmenter productivité et climat en milieu de travail http://www.wsj.com/articles/SB10001424052970204520204577249691204802060

Moi de mon côté voici ce que j'ai suggéré à mon client: adieu évaluation, vive le développement personnel

Première rencontre pour le développement personnel: remettre une fiche dans laquelle l'employé écrit ses meilleures réalisations accomplies en entreprise durant la dernière période. Puis, il écrit ce qu'il avait promis d'accomplir et qu'il n'a pas fait. Par la suite , on se dirige du côté personnel avec le même questionnement. Les questions suivantes comprennent quels sont les défis qu'il compte relevé dans la prochaine année et/ou il se voit dans 5 ans au niveau professionnel et personnel.

Lors de la deuxième rencontre, le coach s'est préparé en fonction des réponses et commentaires obtenus lors de la première rencontre. Il indique sur la fiche, les forces et les faiblesses de l'employé. Ensuite, il indique une à maximum 3 recommandations qui souhaite voir s'améliorer. Je me souviens qu'un jour, lors de ce processus, j'appris qu'un membre de mon équipe, qui travaillait avec moi depuis plus de 3 ans s'entrainait en solo pour une course de 10km. Cela m'a permis de lui poser des questions sur le type de chaussures de course qu'il utilisait et la fréquence de remplacement des dites chaussures. Il était de nature introvertie, sans ce processus, il n'aurait jamais partagé cet objectif. Comme la course à pied est une de mes passions, une de mes recommandations fut de lui suggérer de changer ses chaussures  tous les ans ou 1000 kilomètres, s'il augmentait le kilométrage. Il fut ravi de cette suggestion et nous avons bâti une relation de confiance mutuelle qui existe encore aujourd'hui.

À la fin de cette deuxième rencontre, on remet une troisième fiche sur laquelle on demande à l'employé de nous indiquer une à trois actions qu'il compte entreprendre pour améliorer son impact sur les résultats de l'entreprise et de son travail. Il est important qu'il indique les actions qui auront le plus d'impact sur les résultats selon son avis.

Finalement, lors de cette  troisième rencontre, on approuve généralement, les actions choisies sauf, si les choix d'actions ne sont pas en rapport avec ce qui a été demandé.

Le développement personnel est un processus rigoureux, qui n'a rien à voir avec une augmentation de salaire, mais qui permet à la direction de mieux connaitre les objectifs de vie de son personnel. Une fois, une personne, qui réfléchissait sur son avenir dans l'entreprise, a décidé de mettre un terme à son emploi lors du processus. La raison, elle voyait que l'on recherchait des employés motivés et désireux de faire croitre l'entreprise, alors que cette personne restait pour le salaire en regardant occasionnellement autre chose. Le processus a permis de laisser aller un employé qui aurait ralenti , au bout du compte, toute l'équipe.

Plus de stress relié aux évaluations, plus de pertes de temps inutiles autour d'un processus subjectif et trop arbitraire. Imaginez de ne plus avoir à mêler augmentation de salaire avec évaluation. Vous videz la discussion du salaire en mettant en place des politiques axées sur les résultats mesurables, identifiables et quantifiables. Quant aux évaluations, éliminez-les au profit d'un processus dynamique visant le développement, l'excitation et le dépassement de soi. Vous voulez en connaitre d'avantages sur l'implantation d'un processus de développement personnel? Contactez-moi sans tarder, appliquez ce principe et augmentez vos revenus grâce à une équipe engagée et motivée.

Christian Gagnon cgagnon@stanleyconseils.com

514-806-9158

 

Êtes-vous visionnaire?

Vision Christian Gagnon.jpg

Pour réussir en affaire, il faut être différent. Pour être différent, il faut de la vision. La vision, c’est de voir des choses là ou personne d’autre n’en voit! C’est rendre visible l’invisible.


Selon ma définition personnelle, vous avez de la vision si vous pouvez:
``Voir l’opportunité là où les autres ne voient que désordre et chaos et convaincre les meilleurs à vous suivre!``
 

Qu’est-ce que la vision?

En premier lieu, la vision. La vision est un concept qui réfère à l’idéal de celui, de celle ou du groupe qui a décidé de se lancer en affaire. La vision ne change habituellement jamais, ou du moins très peu. Celui ou celle qui change sa vision comme on change de voiture n’aura point de succès! La vision, c’est le rêve de l’entrepreneur. Elle fait référence au futur de l’entreprise, à ce qu’il voit. Où veut-il aller, amener ses employés et son équipe? La vision sert à l’interne, c’est la base de la communication, c’est ce qui nous différencie des autres entreprises. La vision sert d’inspiration et de source de motivation.

La vision d’entreprise, c’est une description qui permet d’entrevoir maintenant le futur , de voir là où l'on va! Comme dans la chanson de Jean-Jacques Golman, ``J'irai où tu iras``, interprété si brillamment par Céline Dion.

À quoi la vision sert-elle?

La vision d’entreprise sert surtout à aider la prise de décision lors de grands débats. Elle permet de fixer, communiquer et inspirer.  La vision d’entreprise permet de définir des objectifs communs, de coordonner les efforts de chacun et augmente les chances de réaliser ses objectifs.

De plus, la vision lance un défi, simplifie la prise de décision, motive et donne une direction. Elle aide à faire des choix, etc.

Comment la rédiger?

En débutant par le rêve de l’instigateur du projet et avec l’aide de vos principaux collaborateurs, vous expliquez votre vision du futur. Ensuite, vous lui donnez un seul objectif clair. Cet objectif doit être mesurable et quantifiable. Le texte doit être assez court et révélateur de ce que vous voyez!

Exemple de vision d’entreprise:

1- Chez XYZ , nous sommes les numéros #1 dans la location de voitures en Amérique du Nord. 2- Chez services financiers ABC, notre préoccupation première est de vous enrichir en préservant à 100% votre capital. 3- DEF notre vision: Ouvrir 10 nouvelles succursales sur le territoire canadien, d’ici la fin de 2020. 4- Nous, de WXY, somme les numéros 2 du marché mondial, car c’est vous, nos clients, qui sont notre priorité ( dans cet exemple on comprend que le no 1 a peut être d’autres types de clients). 5- EFG veut devenir le leader québécois de l’ingénierie du bâtiment tout en conservant ses valeurs profondes d’intégrité et de loyauté. 6- L’entreprise MNOP veut être la marque la plus admirée par ses clients dans le domaine du _____________________ au Québec. 7- Nous, de GHI, voulons desservir nos clients d’un océan à l’autre, tel est notre ambition première.

Avec ces explications et exemples vous êtes en mesure de commencer à réfléchir et de mettre en mots votre vision. Être accompagné par un coach vous permettra d’éviter des erreurs. 

Voyez loin! 

Plus vous aurez de la vision, plus vous risquez de vous différencier. Il vous reste à communiquer cette vision.

Vous avez besoin d'accompagnement pour l'exprimer avec brio et succès. Rien de plus normal. 

Si vous désirez en savoir plus le sujet, il me fera plaisir de répondre à vos questions et commentaires.

 

Summary Block
This is example content. Double-click here and select a page to feature its content. Learn more

Comment créer une culture de succès?

Peter Drucker, que l’on surnomme Le Pape du Management, a écrit“Culture Eats Strategy for Breakfast” . Il a toujours expliqué que la stratégie est sur papier alors que la culture est ce que les employés vivent et véhiculent sur le terrain. C’est pourquoi, des entreprises avec une culture  forte telle que Southwest Airline, Zappos, Nordstrom, Frank & Oak, Couche Tard et plusieurs autres ont tant de succès.

Il est vrai que la stratégie a une certaine importance, mais la meilleure stratégie dans un environnement ayant une faible culture est vouée à l’échec. Alors qu’une stratégie limitée, appliquée dans une organisation ayant une culture forte de succès atteindra ses objectifs.

Vous voulez obtenir cette culture d’entreprise? Premièrement, vous devez vous poser les deux questions suivantes:

1- quel type de culture d’entreprise voudrais-je?

2- Qu’est-ce qui est primordiale pour moi? Qu’est-ce qu’un leader et toute personne travaillant pour moi doivent posséder?

Pour la première question. J'y fais continuellement référence dans ma théorie : les 7 vagues du succès. En fait, il est question de la première vague. L’introspection. L’identité. À titre de gestionnaire de haut niveau, de président, de propriétaire d’entreprise ou du vendeur professionnel, vous, vous devez de répondre à la question: quel est ma propre identité, qui suis-je? En quoi suis-je différent des autres, et avec les réponses en main; comment ma propre identité me permettra de me démarquer? Qu’est-ce qui est non négociable? À ce moment, les réponses formeront les valeurs de votre entreprise. Il est également fort probable que ses valeurs soient ce qui est primordial pour la question 2.

Vos valeurs doivent être non négociables. Par exemple, si le respect est une de vos valeurs et que vous tolérez les échanges acrimonieux entre membre d’une même équipe, ou que des clients crient et manque de respect, alors, vous ne possédez pas finalement cette valeur. Une valeur est non négociable, donc, on doit s’assurer que tout et chacun adhère aux valeurs. Si par exemple le Respect est l’une de nos valeurs et qu’un client manque de respect, il sera nécessaire que toute l’équipe, puisse répondre à ce client que chez nous le respect est une valeur fondamentale et que s’il continue ainsi, il devra aller se calmer ailleurs et que nous lui répondrons qu’une fois sa rage passée.

C’est tellement important d’avoir les bonnes réponses que cela deviendra pour vous un excellent outil de communication qui contribuera au rayonnement de votre culture et attirera clients et candidature d’excellence. De plus, vos valeurs feront en sorte que vous garderez le bon personnel.

Tout comme Coco Chanel, vivez vos valeurs. Pour elle, être bien habillée n'est pas suffisant. Il faut être impeccablement bien habillé. La force du mot et de la valeur rattachée contribueront à vos succès!

Afin de bien communiquer vos valeurs assurez-vous de trois choses:

1- Bien les communiquer à tout le personnel:

Dans une enquête menée chez nos voisins du Sud par Achieving Brand Integrity Index, auprès de plus de 1000 patrons d’entreprises 44% des employés ne connaissent pas les valeurs de l’entreprise pour qui ils travaillent. Dans 35% des cas, simplement parce que l’entreprise n’a pas établi où communiquer ses valeurs.

2- Communiquez bien vos valeurs et attentes:

Avoir fait une démarche pour connaitre la culture et les valeurs d’une entreprise c’est un bon début, mais surtout il faut les communiquer et les véhiculer. Les leaders doivent se promener dans l’entreprise en les louangeant haut et fort. Ils doivent aussi expliquer leurs attentes et établir des processus d’évaluation et de mesures en lien avec les valeurs. Clarté des messages et répétition des messages, la clé du succès.

3- Les tenir responsables:

Vos employés doivent développer ce réflexe; qu’ils sont responsables des gestes et décisions commis! Ils doivent savoir qu’ils sont responsables de l’entière satisfaction des clients. Le problème est que peu d’entreprises possèdent des mécanismes de suivi permettant d’identifier les lacunes en cette matière.

Plus on peut mesurer le niveau de satisfaction et plus on comprend pourquoi les clients sont satisfaits ou non, plus on pourra répandre une culture de la performance. Le but c’est que le personnel dépasse les objectifs en matière de satisfaction de la clientèle et qu’il surpasse les attentes du client.

Vous pouvez faire ces démarches à l’interne, mais je suggère fortement l’utilisation d’un modérateur, d’une personne d’expérience qui pourra vous aider à explorer les bonnes pistes de solution et qui vous permettra de mettre tout en place pour atteindre le niveau de succès que vous désirez.