5 Trucs infaillibles pour augmenter ses ventes en 2016

Augmenter ces ventes semble facile. Le faire en conservant ou en augmentant les marges bénéficiaires relève pour plusieurs de l’exploit en 2016.

Laissez-moi vous donner  5 trucs qui bien appliqués feront sonner le tiroir caisse et vous permettront de dégager plus de bénéfices.

N’attendez pas que le train passe. Plusieurs pensent que les temps actuels vont passer, que plus tard le business va revenir à la normal. Or rien n’est plus faux. Pour augmenter ses ventes, il faut travailler intelligemment et surtout être bien entouré. C’est l’équipe en place qui permettra de bien structurer la croissance. Si les gens qui nous entourent ne peuvent développer des processus qui améliore la productivité et si les gens ne sont pas capable d’exécuter alors, c’est peine perdue.

On améliore ce que l'on mesure

#1 Soyez reconnaissant envers vos clients, votre personnel et vos collaborateurs

Chaque génération est motivé par la reconnaissance et à avoir certains bénéfices ou privilèges. Un simple geste, comme acheter leur café préféré, une carte de remerciement, virtuele ou papier, un diner, une carte cadeau ou un congé. Ces petits gestes vous donnerons des employés reconnaisants et engagés. Traité votre personnel comme vous traitez vos meilleurs clients.

Prenez le défi de prendre du temps pour observer, écouter et souligner les plus petites victoires. Essayer de les observer 10 minutes chaque jour.  Vous verrez, l’atmosphère s’allégera et les ventes bondiront, comme par magie!

#2 Les erreurs seront des occasions d’apprendre

On l’a toujours entendu, mais combien agissent de manière à ce que les erreurs deviennent des occasions d’apprentissage. Trop souvent, les erreurs sont condamné et réprimandé. 

 

On devrait pourtant les encourager. Une fois que l’on repère une erreur on doit se demander pourquoi on a agi de la sorte? Ensuite, demander qu’est-ce qui aurait pu être fait d’autre à la place? Vous verrez vos employés sont excellents et ils grandiront au contact d’un coach. trop de gens en position d’autorité lancent des phrases assassine comme: Pourquoi as tu fait ça ( sous entendu imbécile) C’est pas comme ça que je t’ai montré, ou que l’on fait ça ici. je vais encore te le répéter..

Chaque fois que l’on diminue les erreurs et que l’on augmente le sens des responsabilités chez les membres de l’équipe, la productivité augmente. Ceci se traduit pas une augmentation des ventes et une diminution de coûts.

N’oubliez pas, qu’il n’y a pas de mauvais employés mais que de mauvais patrons. Lorsque l’on pointe un coupable, il y a trois doigts qui pointent le vrai coupable.

 

 

#3 Posez-vous les bonnes questions

J’ai fais dernièrement une analyse de comparaison entre: 

Je me suis posé la question suivante: quelle est la différence entre les compagnies de gauche et ceux de droite? Elles sont toutes bien connues. Elle existe depuis plusieurs années. Qu’est-ce qui fait donc que ceux de gauche sont plus profitables que ceux de droite?

On ne peut pas prétendre que les employés de ceux de gauche sont meilleurs que ceux de droite.  On ne peut pas prétendre que c’est une question de stratégie comme telle. Toutes ces compagnies ont les ressources pour engager les meilleurs consultants et les meilleurs dirigeants.

Toutefois, ceux de gauche ont une approche client supérieure. L’expérience client est simplement meilleure.

L’exécution et les processus sont supérieurs. 

Donc posez-vous les bonnes questions. Qu’est-ce qui occasionne ou engendre les ventes? Quels secteurs de mon entreprise doivent exceller pour répondre de manière profitable à ma clientèle? Si je mettais mon entreprise en vente, qu’est-ce qu’un acheteur dirait de ma stratégie de différenciation et des parts de marché que j’occupe dans mon secteur ? Serait-il prêt à payer une surprime?

#4 Soyez mobile 

Vous êtes sur le web, mais ce n’est plus ce qu’il faut nécessairement, il faut avoir un site qui est facilement utilisable depuis son appareil mobile. Les gens sont constamment sur leur téléphone, pour se divertir, pour comparer, pour avoir de réponses et pour acheter.

Si vous avez un endroit où vous devez  vous surpasser, c’est sur les appareils mobiles. Regardez votre site et dites-vous comment vous pouvez naviguer depuis votre téléphone sur ce site. Prenez le temps de voir les écueils. Parlez à vos clients et demandez-leur ce qu’ils aiment et ce qu’ils aiment moins et améliorez cet aspect.

#5 Trouvez de nouveaux clients

Les nouveaux clients sont souvent dans de nouveaux segments de marché. Pour découvrir ces nouveaux segments. Il faut de la vision, de l’aide et il faut être en mesure de créer des chartes de valeurs.  Mais les méthodes traditionnelles sont encore les meilleures. Les plus efficaces demeurent:

    demander des références      •    Cibler les acheteurs potentiels qui ne vous connaissent pas.

Avant de vous lancer dans cette aventure, rappelez-vous que les clients existants sont plus susceptibles d’acheter de nouveau. Donc, faites-vous tout, en votre pouvoir pour leur parler fréquemment.

  1. Votre banque de courriels est-elle représentative de votre nombre de clients?
  2. Vos clients actuels reçoivent-ils des courriels de votre part, autant promotionnels qu’informatifs, conseils , nouveauté, etc.
  3. Avez-vous récemment faits des envois postaux personnalisés à vos clients existants?

Vous voilà maintenant prêt à travailler sur vos plans afin d’utiliser ces 5 trucs pour augmenter immédiatement vos ventes.

Vous avez besoin d’être mis au défi? Vous voulez des conseils pour bien exécuter vos stratégies. Vous voulez vous faire accompagner dans un processus de réflexion stratégique? N’hésitez pas à me consulter et à travailler avec mes collaborateurs ou moi même. Contactez-moi, je suis là pour vous!

Christian Gagnon

cgagnon@stanleyconseils.com

514-806-9158

 

Adieu l'évaluation et vive le développement personnel

Juste avant les fêtes je suis tombé sur un article du journal les Affaires par le truchement de LinkedIn qui traitait de ce sujet. Cela ne pouvait mieux tomber, car quelques jours avant lors d'un mandat chez l'un de mes clients, le directeur des ventes m'a demandé de l'accompagner dans la mise en place d'un système d'évaluation.

Mon premier réflexe fut de le déconseiller à aller dans cette direction. Je lui suggérais plus de mettre en place un processus en 3 étapes visant l'objectif de développer son personnel.

                                                                                                                                                                         L'évaluation est une source importante de stress

                                                                                                                                                                         L'évaluation est une source importante de stress

Je lui ai déconseillé ce processus, car souvent l'évaluation est une source de distraction, de démotivation et d'improductivité. La personne évaluée est la plupart du temps en désaccord avec son évaluation ce qui occasionne des frictions, du stress et une grande démotivation. Certains employés sont si stressés par l'évaluation qu'ils ne dorment pas les jours précédant une évaluation. De plus, l'évaluation est faite par des superviseurs souvent débordés qui se dépêchent à faire le processus sans analyser à fond et sans avoir toujours les données mesurables sous la main, ce qui apporte de la subjectivité et une perte considérable de temps et énergie.

Les grands avantages de la formule axée sur le développement personnel.

Beaucoup d'étude démontre que plus on engage dans une conversation avec les membres de notre équipe et plus il y place au dialogue. De plus les employés se sentiront respectés et  ils pourront se développer, acquérir de nouvelles compétences et les importer dans leur quotidien que ce soit au travail ou à l'extérieur dans leur vie de tous les jours. Plus, ils seront heureux et plus ils seront des ambassadeurs de votre marque. 

D'ailleurs, plusieurs études vont dans ce sens , par exemple http://hrcouncil.ca/info-rh/milieux-de-travail-qualite.cfm La BDC va dans ce sens et vous offre des recommandations, si vous désirez, malgré tout, implanter un processus d'évaluation. http://www.bdc.ca/FR/articles-outils/employes/gerer/Pages/evaluation-personnel-9-regles.aspx. Même le prestigieux Wall Street Journal donne une technique autre pour augmenter productivité et climat en milieu de travail http://www.wsj.com/articles/SB10001424052970204520204577249691204802060

Moi de mon côté voici ce que j'ai suggéré à mon client: adieu évaluation, vive le développement personnel

Première rencontre pour le développement personnel: remettre une fiche dans laquelle l'employé écrit ses meilleures réalisations accomplies en entreprise durant la dernière période. Puis, il écrit ce qu'il avait promis d'accomplir et qu'il n'a pas fait. Par la suite , on se dirige du côté personnel avec le même questionnement. Les questions suivantes comprennent quels sont les défis qu'il compte relevé dans la prochaine année et/ou il se voit dans 5 ans au niveau professionnel et personnel.

Lors de la deuxième rencontre, le coach s'est préparé en fonction des réponses et commentaires obtenus lors de la première rencontre. Il indique sur la fiche, les forces et les faiblesses de l'employé. Ensuite, il indique une à maximum 3 recommandations qui souhaite voir s'améliorer. Je me souviens qu'un jour, lors de ce processus, j'appris qu'un membre de mon équipe, qui travaillait avec moi depuis plus de 3 ans s'entrainait en solo pour une course de 10km. Cela m'a permis de lui poser des questions sur le type de chaussures de course qu'il utilisait et la fréquence de remplacement des dites chaussures. Il était de nature introvertie, sans ce processus, il n'aurait jamais partagé cet objectif. Comme la course à pied est une de mes passions, une de mes recommandations fut de lui suggérer de changer ses chaussures  tous les ans ou 1000 kilomètres, s'il augmentait le kilométrage. Il fut ravi de cette suggestion et nous avons bâti une relation de confiance mutuelle qui existe encore aujourd'hui.

À la fin de cette deuxième rencontre, on remet une troisième fiche sur laquelle on demande à l'employé de nous indiquer une à trois actions qu'il compte entreprendre pour améliorer son impact sur les résultats de l'entreprise et de son travail. Il est important qu'il indique les actions qui auront le plus d'impact sur les résultats selon son avis.

Finalement, lors de cette  troisième rencontre, on approuve généralement, les actions choisies sauf, si les choix d'actions ne sont pas en rapport avec ce qui a été demandé.

Le développement personnel est un processus rigoureux, qui n'a rien à voir avec une augmentation de salaire, mais qui permet à la direction de mieux connaitre les objectifs de vie de son personnel. Une fois, une personne, qui réfléchissait sur son avenir dans l'entreprise, a décidé de mettre un terme à son emploi lors du processus. La raison, elle voyait que l'on recherchait des employés motivés et désireux de faire croitre l'entreprise, alors que cette personne restait pour le salaire en regardant occasionnellement autre chose. Le processus a permis de laisser aller un employé qui aurait ralenti , au bout du compte, toute l'équipe.

Plus de stress relié aux évaluations, plus de pertes de temps inutiles autour d'un processus subjectif et trop arbitraire. Imaginez de ne plus avoir à mêler augmentation de salaire avec évaluation. Vous videz la discussion du salaire en mettant en place des politiques axées sur les résultats mesurables, identifiables et quantifiables. Quant aux évaluations, éliminez-les au profit d'un processus dynamique visant le développement, l'excitation et le dépassement de soi. Vous voulez en connaitre d'avantages sur l'implantation d'un processus de développement personnel? Contactez-moi sans tarder, appliquez ce principe et augmentez vos revenus grâce à une équipe engagée et motivée.

Christian Gagnon cgagnon@stanleyconseils.com

514-806-9158