Never, never, never give in!

J’écris le titre en anglais afin de paraphraser son auteur célèbre Sir Winston Churchill.

Vous désirez entendre la vidéo de son célèbre discours, cliquez sur l'image à droite .

On dit de lui qu’il a été l’un des meilleurs orateurs que le monde ait connus. À l’époque, les gens composaient leur propre discours. L’émotion était palpable. Aujourd’hui, des experts travaillent en équipe afin d’être de plus en plus ‘’politicly correct’’. On ne dit plus ce que l'on pense, mais ce que les gens veulent entendre. Winston Churchill ne fait pas partie de cette dernière catégorie.

N'abandonnez pas!

Il est facile d’abandonner. Un employeur, une carrière, un conjoint, une cause et encore! Toutefois, la récompense, lorsque l’on persiste est immensément grande. Persister afin d’atteindre un plateau que l’on n’aurait jamais imaginé auparavant.

Je parle de ce sujet pour tous ceux qui ont , à un moment ou un autre de leur existence, le goût d’abandonner. Dimanche dernier, je tentais ma qualification pour le marathon de Boston. J’ai choisi le marathon de Mississauga pour ce faire. En analysant, le parcours et la dénivelée, je pensais en mon for intérieur que j’avais la possibilité  de me qualifier. Je savais que mon entrainement s’était bien déroulé. Aucun bobo physique à signaler , malgré une gastro à une semaine du défi et des sorties escamotés ici et là dus à mes déplacements d’affaires, j'étais prêt.

Comme auteur de la théorie des 7 vagues du succès, je fais continuellement des parallèles entre mes actions et les 7 vagues. Je me présentais au départ avec la bonne attitude afin d’accomplir les 42.2 km dans les temps requis pour ma qualification.

Les trois premiers kilomètres ont été pile dans les temps planifiés. Puis, changement de stratégie, pourquoi ne pas pulvériser le temps de qualification? Je décidai alors d’accélérer la cadence. Les 19 kilomètres suivants ont été engloutis et j’avais alors trois minutes d’avance sur mon temps prévu arrivé au demi. Je filais le parfait bonheur. Puis au 28e kilomètre aucun pardon. Trois crampes simultanées. À la hanche droite et aux deux mollets. Ayohe! Je ne peux plus bouger! J’ai juste le goût de m’écraser sur le bord de la route.

La seule idée que j’avais alors en tête : sortir du parcours et abandonner. À quoi bon continuer, je ne pourrai réaliser ma qualification. Est-ce que je cours juste pour courir de nouveau le marathon de Boston? Est-ce que je cours pour le plaisir et le sentiment d'accomplissement qui vient après avoir terminé un entrainement? Est-ce que je cours pour améliorer ma propre qualité de vie? Puis, je me suis passé en boucle les conseils de mon ami Dannny Raymond. Il m’a déjà avoué que la pire chose qu’il lui soit arrivé a été d’abandonner. De plus, mon travail de coach et mentor en vente fait que je répète et enseigne de ne pas abandonner. Sir Winston Churchill avait-il raison ? De plus, comme j'ai toujours couru par plaisir depuis l'âge de 36 ans et que le parcours est si beau, pourquoi abandonner. Il fallait me ressaisir.

Marathon de Mississauga

En vacillant et marchant, je pris conscience que les crampes disparaissaient peu à peu, le mal était là, les muscles crispés et tordus comme des boyaux m’empêchaient de reprendre du rythme. Je me parlais, je tentais d’accélérer la cadence pour quelques minutes, puis remarchait, et repartait. Finalement, j’ai croisé le fils d’arrivée avec l’aide d’une gentille coureuse qui me poussa lors des six derniers kilomètres, en m’encourageant à ne pas marcher. Grâce à ses encouragements et sa détermination, j’ai pu retrancher quelques minutes assurément.

Pour l’entrepreneur, le travailleur autonome ou le vendeur que vous êtes, quelle est la leçon que vous devriez en retirer ?  Obtenir un gros contrat n’est pas une mince affaire. Beaucoup se contentent des plus petites affaires afin de ne pas vivre l’échec ou la peur d’échouer. Viser le gros client, obtenir ce contrat dont vous rêvez ne sera pas facile. Il vous faudra de nombreux efforts. Si vous abandonnez avant de le finaliser, vous ne connaitrez jamais le plaisir que procure une telle réussite. Vous aurez peut-être de la difficulté à joindre les deux bouts, la pression sera parfois insoutenable certains jours. Mais quand vous aurez atteint votre but, la récompense ne sera que plus grande. Entourez-vous de gens positifs, qui sauront vous surmonter le moral dans les moments les plus difficiles. Visez gros et n’abandonner pas. Ce ne sera pas toujours facile, mais vous y arrivez.

En vous connaissant, en utilisant dans vos décisions vos propres valeurs. En faisant de vos valeurs des valeurs absolues et non négociables, vous serez sur la ligne de départ, prêt pour les plus gros contrats de votre domaine. En faisant bien vos devoirs, en vous préparant, en connaissant parfaitement les subtilités de vos produits et services  vous serez mieux équipés que vos compétiteurs. Parlant d’eux, vous regarderez ce qu’ils font, non pas pour les dénigrer , mais pour apprendre ce qu’ils font de mieux et comment à votre tour. Vous pourrez offrir mieux qu’eux. Ensuite, étudiez vos clients et connaissez-les mieux que quiconque. Croyez-moi, ils vous feront confiance et écouteront vos solutions. À la condition que vous sachiez écouter leur vrai problème.

Vous désirez continuer la discussion, contactez-moi. Ce sera un immense plaisir de vous dévoiler la recette des 7 vagues du succès. Recette qui m’a permis d’obtenir des ventes exceptionnelles et d’atteindre la sécurité financière que beaucoup recherche.

Pour Boston, je tenterai de nouveau ma qualification cet automne. Des améliorations devront être apportées à mon entrainement. Pour le reste, Mississauga n’a pas été un échec, mais un accomplissement, permettant de mieux me connaître. Également,  de comprendre que plus grand est l’objectif, plus difficile est son atteinte. Toutefois, la satisfaction en sera encore plus grande. 

Il n’y a pas d’échec, tant que l’on n’abandonne pas! Never, never, never give in!

Christian Gagnon www.stanleyconseils.com

Conférencier, concepteur des 7 vagues du succès.

 

 

 

Oreiller et productivité ou qualité de vie!

L'oreiller au quotidien

Une bataille d'oreillers en Europe

Une bataille d'oreillers en Europe

Si vous pensiez que votre lit est propre parce que vous lavez vos draps, lisez ceci. Cela vous fera réfléchir.

Un interview dans un journal britannique avec la Dre Lisa Ackerley m’a fait comprendre l’importance d’un oreiller propre autant pour mon bien-être, ma santé et mes performances dans les sports comme au travail.

Dre Lisa Ackerley a plus de 25 ans d'expérience en tant que praticien de la santé environnementale. Ayant remporté le prix SOFHT pour la contribution la plus significative à l'industrie alimentaire, Lisa est reconnue comme un expert par ses pairs de l'industrie et ses collègues de santé environnementale. Elle est professeure invitée à l'Université de Salford et membre de la Société royale de santé publique.

Voici ce que le Dre Ackerley avait à dire au sujet de nos oreillers.

Des centaines de minuscules acariens de la poussière se cachent dans votre oreiller.

Les cellules mortes de votre peau et de votre cuir chevelu nourrissent des centaines d’acariens. Ces cellules mortes finissent par passer au travers du cache-oreillers et terminent à l’intérieur de ces derniers.

Après deux ans, 10% du poids de l’oreiller est composé d’acariens, de poussières et de cellules de peau morte, selon la spécialiste en hygiène.

Les acariens

Les acariens

Ces minuscules acariens peuvent causer des allergies et aggraver les symptômes de l'asthme.

Le problème ce n’est pas les acariens comme tels, mais leur excrément. Les acariens eux-mêmes ne portent pas de maladies, a déclaré le Dr Ackerley, c’est un enzyme dans leur déchet qui cause les allergies.

Les symptômes ressemblent à ceux d’un rhume avec un nez qui coule, des yeux irrités ou larmoyants et une toux, sans la fièvre.

Si en plus vous souffrez d’asthme, le risque d’aggraver votre maladie est accru. Finalement, votre respiration et votre santé peuvent être affecté.

À moins que ses petits symptômes ne vous dérangent pas , il n’y a pas de problème. Vous n’en mourrez pas. Les acariens ne sont pas dangereux comme tels. 

7 conseils pour éliminer les acariens

Néanmoins, si vous êtes toujours inquiet au sujet des créatures minuscules se cachant dans votre lit sans y être invitées, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour les expulser.

01- Ne pas faire son lit le matin. Certains seront heureux de cela. En fait, il faut plier les couvertures au pied du lit, pour laisser de la fraicheur sur les draps et les oreillers. Un environnement frais par rapport à un environnement chaud est hostile pour les acariens.

02- Lavez votre oreiller, puis séchez-le à cycle doux, s’il n’est pas en mousse mémoire. La chaleur de la sécheuse tuera les acariens.

03- Vous avez un oreiller de latex ou de mousse mémoire. Placez-le au congélateur quelques heures et les acariens vont mourir.

04- Éviter de mettre quoi que se soit qui augmente l’humidité dans la chambre. Les acariens raffolent de l’humidité.

05- Avoir une maison propre avec moins de poussière aide énormément. Moins de poussières signifient moins de nourritures pour les acariens. Équipez –vous d’un aspirateur qui va dans les recoins de votre pièce.

06- Laver les draps et couvre-oreillers à l’eau chaude. Une eau à 60 degrés tue les acariens.

Oreiller Avanti avec eucalypsus

Oreiller Avanti avec eucalypsus

07- Les huiles essentielles de lavande et eucalyptus à la rescousse. Quelques gouttes d’huile essentielle sur vos taies d’oreillers. Il existe des oreillers développés au Québec par Avanti en mousse infusée de Lavande ou d’Eucalypsus.

Avec ces astuces, couvrez vos oreillers de protecteur et installer un couvre-matelas, vous risquez d’ éloigner les acariens pour un bout de temps.

Oreiller Avanti lavable à la machine

Oreiller Avanti lavable à la machine

Enfin, matelas Avanti a développé un oreiller de mousse mémoire biologique qui se lave à la machine. Le Pure Clean est le genre de produits dont beaucoup de personnes raffolent pour s’assurer une meilleure hygiène.

Vous voyagez, trainez votre oreiller. Pourquoi prendre des risques ?

Finalement, essayer l’oreiller afin de le sentir à votre goût. Un oreiller est nécessaire à un bon sommeil réparateur. Changer le matelas est important, mais le meilleur matelas combiné à un mauvais oreiller ne vous aidera en rien.

Optez pour la meilleure combinaison et aidez-vous à obtenir un sommeil réparateur.

 

À la suite de mes recherches pour écrire cet article, j'ai décidé de changer mon oreiller. J'ai depuis plus de 20 ans été un adepte de la plume d'oie. Aujourd'hui, j'ai opté pour un oreiller de la collection Pure d"Avanti. J'adore. Il y a d'autres bons oreillers sur le marché. Toutefois, c'est loin d'être évident de s'y retrouver. Faites affaire avec des gens qui s’y connaissent. Écrivez-moi, si vous désirez savoir ou obtenir les meilleurs conseils au sujet des oreillers et du sommeil.

Avec un bon oreiller, vos nuits et rêves prendront un nouveau sens. Bien reposé, vous affronterez vos défis quotidiens sous un nouveau jour!

Écrivez-moi, si vous désirez savoir ou obtenir les meilleurs conseils au sujet des oreillers et du sommeil.

Christian Gagnon

http://www.stanleyconseils.com/reprsentation/

 

 

Pour débuter l'année 2017 en force

Une action à la fois peut vous amener vers votre plus grand objectif jamais atteint.

Il est fort probable que vous avez tout dernièrement travaillé sur vos nouveaux objectifs pour 2017. Autant du point de vue personnel que professionnel.

L'effet boule de neige, c'est ce que nous recherchons.

Vous avez réfléchi et regardé ceux que vous avez réalisés en 2016 et ceux que vous n’avez pas atteints.

Ensuite, vous avez réfléchi sur ceux que vous espérez atteindre en 2017.

Trop souvent, les gens s'imaginent que pour atteindre de grands objectifs il faut un effort herculéen. Rien n'est plus faux, sauf pour de rares exceptions. Au lieu d'essayer d'atteindre le but d’une vie avec ce genre d'effort, pourquoi ne pas tenter d’y aller par une seule action journalière simple, à la limite facile ?

Les actions simples sont faciles à suivre. L’objectif est plus évident. La liste d’actions moins stressante.

Faites de votre action quelque chose de facile. Si vous désirez écrire un livre, mettez un objectif comme écrire quelque chose comme une page par jour. Si vous désirez vous mettre, à la course à pied et rêver de courir un kilomètre sans vous arrêter, débuter par courir et marcher 100 ou 200 mètres sans vous arrêter. Vous désirez perdre 30 livres et cela semble trop gros pour vous. Débutez avec une action plus petite. Fixez-vous comme objectif de perdre une demi-livre par jour. Comme vous répétez votre action au quotidien, vous pouvez continuer à élever la barre au fur et à mesure que l’objectif devient facile à atteindre. Les pages deviendront des paragraphes et vos 100 mètres des kilomètres,des demi-livres des kilos, etc.

 Les actions simples vous permettent de garder le contrôle.

Souvent, les gens vont se fixer des objectifs afin d’augmenter certaines métriques, comme l’achalandage vers un site Web, le nombre d’abonnés à une liste de courriels, les ventes par départements ou par catégories, augmenter la vente moyenne par client, augmenter le nombre de clients et j’en passe. Le problème avec ces genres d’objectifs est que vous n'avez réellement aucun contrôle sur ceux-ci. Ce que vous contrôlez cependant est ce que vous pouvez faire pour augmenter ces chiffres ou métriques. La clé est de se concentrer sur les systèmes plutôt que sur les objectifs. Comme l'a dit le célèbre Bruce Lee, aie une action chaque jour et tu attendras ton objectif. 

Les actions simples se traduisent par un progrès et un élan ( Flying wheel)

Lorsque vous répétez une action simple jour après jour, deux choses se produiront. La première est que vous constaterez des progrès visibles, qui à leur tour entraîneront une  fluidité permettant d’augmenter la cadence en route vers un objectif plus grand. La seconde est que vous commencez à prendre de l'élan. 1000 mots se transforment en 2000, qui se transformeront en 10 000 et avant que vous le sachiez, vous avez écrit un livre complet.

Au cours d'une année, une simple action chaque jour peut vous aider à atteindre vos objectifs. Et au cours d'une vie, il peut vous aider à construire ce don’t vous rêvez et encore plus. Seul votre appel à l’univers peut vous arrêter.

Une action par jour combinée à une habitude constante entraîne le progrès, l'élan et la cadence. L’action quotidienne au début est la graine qui représente ce que nous serons dans un an, voire dix ans d’ici.

Ne sous-estimez jamais la valeur des petites choses que vous faites à plusieurs reprises. Ces petites choses vous permettent de combler le fossé entre qui vous êtes et qui vous voulez être, entre vos idées et la réalisation de ces idées. L'effet cumulatif de nos actions en cours est le changement que nous recherchons.

Les grandes transformations se font à petits pas. Pose une pierre chaque jour, n’abandonne jamais ta construction et l’édifice grandira...
— Dugpa Rimpoché

Dugpa Rimpoché, né au Tibet, en 1932, a vécu dans les monastères jusqu'à l'âge de 27 ans a écrit plusieurs pensées intéressantes pour leur sagesse. Terminons par l'une d'elles, très appropriés au propos d'aujourd'hui.

Donc avec une petite action par jour vous réaliserez de grandes choses.

Vous voulez resté motivé, recevoir des trucs sur la vente, le leadership et l’entrepreneuship, abonnez-vous à mon blogue. Merci à Srinivas Rao, blogueur suivi par 27K personnes pour l’inspiration.

Christian Gagnon cgagnon@stanleyconseils.com

www.stanleyconseils.com

 

5 moyens de se prévenir contre les gens toxiques autour de nous

 

Les personnes négatives sont toxiques

Mon expérience à titre de coach et employeur m’a démontré qu’il y a autour de nous plusieurs personnes habité par le négativisme.

 

Cette semaine, une personne à qui je donnais des conseils face à l’estime de soi m’a rappellé l’importance d’une bonne programmation intérieure et mental. Comme je répète souvent une phrase apprise de Simon Blouin, il y a plus de vingt ans et reprise dernièrement par le chef Riccardo : Le meilleur me convient très bien! Et que j’applique une des leçons de vie identifié pour la première fois par Earl Nattingale: Nous devenons ce à quoi nous pensons, j’ai pensé à vous parler aujourd’hui de 5 moyens permettant de nous éloigner des personnes négatives et toxiques.

 

Ces gens ont la tendance de nous tirer vers le bas. Leur points de vue négatifs, par rapport à l’actualité et la vie en générale font qu’ils sont une source de distraction à tous ceux qui veulent s’élever au rang des gagnants.

 

Leurs attitudes pessismistes, peuvent, trop souvent, nous décourager et nous bloquer émotionnellement dans notre désir de donner le meilleur de nous même. Nous devons prendre, alors, certaines mesures nécessaires afin de se protéger contre ces gens. Sinon, nous risquons, de deveir habité à notre tour par des pensées négatives. Il faut s’en prévenir, mais comment?

 

1. Visualisez votre succès au travers de pensées positives.

 

La première étape consiste à prendre du temps quotidiennement pour visualiser votre succès, afin de clarifier vos images mentales et d’y ajouter chaque jour de plus en plus de détails. En effectuant cet exercice, vous créez inconsciemment un espace qui vous appartient. Cet espace vous permettra d’établir vos propres limites par rapport à votre entourage et vous n’y laisserez entrer que ceux qui vous inspirent par leur positivisme.  Souvent, les gens négatifs trouvent moyen de vous atteindre en se joignant à vos conversations, autant physiquement que par l’intermédiaire des médias sociaux. Limitez-leur vos accès. Et évitez d’engager la conversation avec ces gens et vous serez mieux protégerez ainsi .

 

2. Choisissez soigneusement vos batailles.

 

Aider son prochain et plus particulièrement ses amis et sa famille est noble et humain. Rappelez-vous cependant qu’il est impossible de sauver tout le monde avec leur problème. Choisissez les batailles qui ont le plus d’importance à vos yeux. Aidez votre ami à comprendre pourquoi, il est insatisfait de son travail où l’aider à passer un travers sa dernière rupture. Écouter leurs problèmes peut parfois être drainant et devenir une source d’épuisement. Aidez ceux qui demandent une ouverture à vouloir s’en sortir. C’est dans ces moments que votre contribution s’exprimera dans vos relations d’entraide.

 

 

3. Entourez-vous de chaleur.

 

Entourez-vous de gens heureux. Des gens qui sont une source de motivation, le genre de personne qui vous permet de devenir meilleur. Des personnes qui ont une attitude positive et des histoires inspirantes. Écoutez ces personnes,  remarquez leurs gestes simples au quotidien, soyez attentifs, car elles ne sont, ni dans le paraître ou la tendance du jour, mais dans le vrai. Inspirez-vous de ces gens. Ils contribueront à votre bonheur. Entourez par leur présence, vous sentirez la vraie chaleur humaine et vous serez mieux équipé pour vous épanouir et atteindre votre propre succès.

 

 

4. Devenez  un catalyseur de positivisme.

 

La plupart des gens négatifs ne réalisent pas qu’ils sont et comment ils le sont et que leur vie en est pleinement influencée. Ces gens se demandent même pourquoi, les autres ne viennent pas facilement à eux. Pourquoi, ils ne les visitent plus, et simplement pourquoi,, ils sont si seuls et isolés. Le succès leur échappe, c’est pourquoi ils se lamentent souvent d’avantages, cherchant, l’attention et surtout repoussant, inconsciemment, les gens autour d’eux.

 

des gens heureux de célébrer

 

Quant vos proches ont ces comportements plaintifs; créer un spin positif, demandez leur ce qu’il y a eu de positif dernièrement dans leur vie. Cela peut être anodin, tel que la fierté d’arriver à temps à un rendez-vous ou au travail la plupart du temps. Encouragez et partagez des évènements positifs du quotidien peut aider votre entourage à ouvrir leur yeux sur leur propre négativité et à réaliser que votre bonheur est contagieux. Vivez par l’exemple.

 

 

5. Trouver le positif en vous.

 

La tactique la plus simple pour rester positif est de ne pas vous laisser atteindre par la négativité des autres. Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas? Mais en visualisant votre vie de manière positive et cela quotidiennement vous arriverez à maintenir une énergie positive, peu importe l’Adversité et les défis que vous avez à affronter. Votre propre bonheur intérieur vous permettra d’être heureux et reconnaissant en toute circonstance. Ne laissez personne vous détruire.

 

Vous aimeriez en savoir plus sur mes recettes du succès. N’hésitez pas à me contacter.

Christian Gagnon

cgagnon@stanleyconseils.com

 

 

5 Trucs infaillibles pour augmenter ses ventes en 2016

Augmenter ces ventes semble facile. Le faire en conservant ou en augmentant les marges bénéficiaires relève pour plusieurs de l’exploit en 2016.

Laissez-moi vous donner  5 trucs qui bien appliqués feront sonner le tiroir caisse et vous permettront de dégager plus de bénéfices.

N’attendez pas que le train passe. Plusieurs pensent que les temps actuels vont passer, que plus tard le business va revenir à la normal. Or rien n’est plus faux. Pour augmenter ses ventes, il faut travailler intelligemment et surtout être bien entouré. C’est l’équipe en place qui permettra de bien structurer la croissance. Si les gens qui nous entourent ne peuvent développer des processus qui améliore la productivité et si les gens ne sont pas capable d’exécuter alors, c’est peine perdue.

On améliore ce que l'on mesure

#1 Soyez reconnaissant envers vos clients, votre personnel et vos collaborateurs

Chaque génération est motivé par la reconnaissance et à avoir certains bénéfices ou privilèges. Un simple geste, comme acheter leur café préféré, une carte de remerciement, virtuele ou papier, un diner, une carte cadeau ou un congé. Ces petits gestes vous donnerons des employés reconnaisants et engagés. Traité votre personnel comme vous traitez vos meilleurs clients.

Prenez le défi de prendre du temps pour observer, écouter et souligner les plus petites victoires. Essayer de les observer 10 minutes chaque jour.  Vous verrez, l’atmosphère s’allégera et les ventes bondiront, comme par magie!

#2 Les erreurs seront des occasions d’apprendre

On l’a toujours entendu, mais combien agissent de manière à ce que les erreurs deviennent des occasions d’apprentissage. Trop souvent, les erreurs sont condamné et réprimandé. 

 

On devrait pourtant les encourager. Une fois que l’on repère une erreur on doit se demander pourquoi on a agi de la sorte? Ensuite, demander qu’est-ce qui aurait pu être fait d’autre à la place? Vous verrez vos employés sont excellents et ils grandiront au contact d’un coach. trop de gens en position d’autorité lancent des phrases assassine comme: Pourquoi as tu fait ça ( sous entendu imbécile) C’est pas comme ça que je t’ai montré, ou que l’on fait ça ici. je vais encore te le répéter..

Chaque fois que l’on diminue les erreurs et que l’on augmente le sens des responsabilités chez les membres de l’équipe, la productivité augmente. Ceci se traduit pas une augmentation des ventes et une diminution de coûts.

N’oubliez pas, qu’il n’y a pas de mauvais employés mais que de mauvais patrons. Lorsque l’on pointe un coupable, il y a trois doigts qui pointent le vrai coupable.

 

 

#3 Posez-vous les bonnes questions

J’ai fais dernièrement une analyse de comparaison entre: 

Je me suis posé la question suivante: quelle est la différence entre les compagnies de gauche et ceux de droite? Elles sont toutes bien connues. Elle existe depuis plusieurs années. Qu’est-ce qui fait donc que ceux de gauche sont plus profitables que ceux de droite?

On ne peut pas prétendre que les employés de ceux de gauche sont meilleurs que ceux de droite.  On ne peut pas prétendre que c’est une question de stratégie comme telle. Toutes ces compagnies ont les ressources pour engager les meilleurs consultants et les meilleurs dirigeants.

Toutefois, ceux de gauche ont une approche client supérieure. L’expérience client est simplement meilleure.

L’exécution et les processus sont supérieurs. 

Donc posez-vous les bonnes questions. Qu’est-ce qui occasionne ou engendre les ventes? Quels secteurs de mon entreprise doivent exceller pour répondre de manière profitable à ma clientèle? Si je mettais mon entreprise en vente, qu’est-ce qu’un acheteur dirait de ma stratégie de différenciation et des parts de marché que j’occupe dans mon secteur ? Serait-il prêt à payer une surprime?

#4 Soyez mobile 

Vous êtes sur le web, mais ce n’est plus ce qu’il faut nécessairement, il faut avoir un site qui est facilement utilisable depuis son appareil mobile. Les gens sont constamment sur leur téléphone, pour se divertir, pour comparer, pour avoir de réponses et pour acheter.

Si vous avez un endroit où vous devez  vous surpasser, c’est sur les appareils mobiles. Regardez votre site et dites-vous comment vous pouvez naviguer depuis votre téléphone sur ce site. Prenez le temps de voir les écueils. Parlez à vos clients et demandez-leur ce qu’ils aiment et ce qu’ils aiment moins et améliorez cet aspect.

#5 Trouvez de nouveaux clients

Les nouveaux clients sont souvent dans de nouveaux segments de marché. Pour découvrir ces nouveaux segments. Il faut de la vision, de l’aide et il faut être en mesure de créer des chartes de valeurs.  Mais les méthodes traditionnelles sont encore les meilleures. Les plus efficaces demeurent:

    demander des références      •    Cibler les acheteurs potentiels qui ne vous connaissent pas.

Avant de vous lancer dans cette aventure, rappelez-vous que les clients existants sont plus susceptibles d’acheter de nouveau. Donc, faites-vous tout, en votre pouvoir pour leur parler fréquemment.

  1. Votre banque de courriels est-elle représentative de votre nombre de clients?
  2. Vos clients actuels reçoivent-ils des courriels de votre part, autant promotionnels qu’informatifs, conseils , nouveauté, etc.
  3. Avez-vous récemment faits des envois postaux personnalisés à vos clients existants?

Vous voilà maintenant prêt à travailler sur vos plans afin d’utiliser ces 5 trucs pour augmenter immédiatement vos ventes.

Vous avez besoin d’être mis au défi? Vous voulez des conseils pour bien exécuter vos stratégies. Vous voulez vous faire accompagner dans un processus de réflexion stratégique? N’hésitez pas à me consulter et à travailler avec mes collaborateurs ou moi même. Contactez-moi, je suis là pour vous!

Christian Gagnon

cgagnon@stanleyconseils.com

514-806-9158

 

Adieu l'évaluation et vive le développement personnel

Juste avant les fêtes je suis tombé sur un article du journal les Affaires par le truchement de LinkedIn qui traitait de ce sujet. Cela ne pouvait mieux tomber, car quelques jours avant lors d'un mandat chez l'un de mes clients, le directeur des ventes m'a demandé de l'accompagner dans la mise en place d'un système d'évaluation.

Mon premier réflexe fut de le déconseiller à aller dans cette direction. Je lui suggérais plus de mettre en place un processus en 3 étapes visant l'objectif de développer son personnel.

                                                                                                                                                                         L'évaluation est une source importante de stress

                                                                                                                                                                         L'évaluation est une source importante de stress

Je lui ai déconseillé ce processus, car souvent l'évaluation est une source de distraction, de démotivation et d'improductivité. La personne évaluée est la plupart du temps en désaccord avec son évaluation ce qui occasionne des frictions, du stress et une grande démotivation. Certains employés sont si stressés par l'évaluation qu'ils ne dorment pas les jours précédant une évaluation. De plus, l'évaluation est faite par des superviseurs souvent débordés qui se dépêchent à faire le processus sans analyser à fond et sans avoir toujours les données mesurables sous la main, ce qui apporte de la subjectivité et une perte considérable de temps et énergie.

Les grands avantages de la formule axée sur le développement personnel.

Beaucoup d'étude démontre que plus on engage dans une conversation avec les membres de notre équipe et plus il y place au dialogue. De plus les employés se sentiront respectés et  ils pourront se développer, acquérir de nouvelles compétences et les importer dans leur quotidien que ce soit au travail ou à l'extérieur dans leur vie de tous les jours. Plus, ils seront heureux et plus ils seront des ambassadeurs de votre marque. 

D'ailleurs, plusieurs études vont dans ce sens , par exemple http://hrcouncil.ca/info-rh/milieux-de-travail-qualite.cfm La BDC va dans ce sens et vous offre des recommandations, si vous désirez, malgré tout, implanter un processus d'évaluation. http://www.bdc.ca/FR/articles-outils/employes/gerer/Pages/evaluation-personnel-9-regles.aspx. Même le prestigieux Wall Street Journal donne une technique autre pour augmenter productivité et climat en milieu de travail http://www.wsj.com/articles/SB10001424052970204520204577249691204802060

Moi de mon côté voici ce que j'ai suggéré à mon client: adieu évaluation, vive le développement personnel

Première rencontre pour le développement personnel: remettre une fiche dans laquelle l'employé écrit ses meilleures réalisations accomplies en entreprise durant la dernière période. Puis, il écrit ce qu'il avait promis d'accomplir et qu'il n'a pas fait. Par la suite , on se dirige du côté personnel avec le même questionnement. Les questions suivantes comprennent quels sont les défis qu'il compte relevé dans la prochaine année et/ou il se voit dans 5 ans au niveau professionnel et personnel.

Lors de la deuxième rencontre, le coach s'est préparé en fonction des réponses et commentaires obtenus lors de la première rencontre. Il indique sur la fiche, les forces et les faiblesses de l'employé. Ensuite, il indique une à maximum 3 recommandations qui souhaite voir s'améliorer. Je me souviens qu'un jour, lors de ce processus, j'appris qu'un membre de mon équipe, qui travaillait avec moi depuis plus de 3 ans s'entrainait en solo pour une course de 10km. Cela m'a permis de lui poser des questions sur le type de chaussures de course qu'il utilisait et la fréquence de remplacement des dites chaussures. Il était de nature introvertie, sans ce processus, il n'aurait jamais partagé cet objectif. Comme la course à pied est une de mes passions, une de mes recommandations fut de lui suggérer de changer ses chaussures  tous les ans ou 1000 kilomètres, s'il augmentait le kilométrage. Il fut ravi de cette suggestion et nous avons bâti une relation de confiance mutuelle qui existe encore aujourd'hui.

À la fin de cette deuxième rencontre, on remet une troisième fiche sur laquelle on demande à l'employé de nous indiquer une à trois actions qu'il compte entreprendre pour améliorer son impact sur les résultats de l'entreprise et de son travail. Il est important qu'il indique les actions qui auront le plus d'impact sur les résultats selon son avis.

Finalement, lors de cette  troisième rencontre, on approuve généralement, les actions choisies sauf, si les choix d'actions ne sont pas en rapport avec ce qui a été demandé.

Le développement personnel est un processus rigoureux, qui n'a rien à voir avec une augmentation de salaire, mais qui permet à la direction de mieux connaitre les objectifs de vie de son personnel. Une fois, une personne, qui réfléchissait sur son avenir dans l'entreprise, a décidé de mettre un terme à son emploi lors du processus. La raison, elle voyait que l'on recherchait des employés motivés et désireux de faire croitre l'entreprise, alors que cette personne restait pour le salaire en regardant occasionnellement autre chose. Le processus a permis de laisser aller un employé qui aurait ralenti , au bout du compte, toute l'équipe.

Plus de stress relié aux évaluations, plus de pertes de temps inutiles autour d'un processus subjectif et trop arbitraire. Imaginez de ne plus avoir à mêler augmentation de salaire avec évaluation. Vous videz la discussion du salaire en mettant en place des politiques axées sur les résultats mesurables, identifiables et quantifiables. Quant aux évaluations, éliminez-les au profit d'un processus dynamique visant le développement, l'excitation et le dépassement de soi. Vous voulez en connaitre d'avantages sur l'implantation d'un processus de développement personnel? Contactez-moi sans tarder, appliquez ce principe et augmentez vos revenus grâce à une équipe engagée et motivée.

Christian Gagnon cgagnon@stanleyconseils.com

514-806-9158